Repose en paix papa

Jeudi le 21 avril, quelques heures avant le deuxième anniversaire de décès de ma mère, s'est éteint mon père à l'âge de 71 ans. Il est décédé aux soins intensifs de l'hôpital à cause de problèmes respiratoires après avoir contracté la COVID 19 pour une deuxième fois en autant d'années. Mon père avait un cancer lymphatique qui était en rémission depuis quelques années, mais qui est revenu en force dernièrement. Puisqu'il était immuno-supprimmé, il attrapait tous les virus.

Je n'en ai pas parlé sur ma page Facebook pour la simple et bonne raison, que je ne voulais attirer la pitié des autres en m'appropriant l'événement.

J'ai toujours eu du mal avec la mortalité. Au lieu d'exprimer mes émotions, je les garde à l'intérieur et les fais sortir lorsque je suis seul. Je suis passé par toutes sortes d'émotions ces dernières semaines. J'ai encore du mal à réaliser qu'il n'est plus la. J'attends toujours qu'il vienne me rendre une petite visite surprise ou j'ai envie de l'appeler pour lui demander un conseil.

Mon père m'a appris plusieurs choses, dont la plus importante que toutes, il ne faut jamais juger les gens qui ne pense pas comme nous.

Ce n'est pas un secret, mon père très religieux. Il s'est toujours impliqué dans l'Église. Que ce soit en prière, en musique ou en célébrant en tant que diacre, une chose est certaine, il avait la foie en Dieu.

C'est évident que mon père a voulu transmettre ses croyances à ses enfants. De toute la famille, c'est moi le moins attiré par la religion catholique . Mais une chose que j'ai toujours apprécié de mon père, c'est qu'il ne m'a jamais imposé son mode de vie. Nous nous respections dans nos divergences d'opinions.

Quand j'étais enfant, j'étais fasciné par lui. Mon connaissait tous les sujets du monde. Je pouvais lui demander n'importe quoi et il me répondait avec rapidité.

Avec le temps, j'ai réalisé que mon père ne savais pas tout, mais plutôt qu'il était tellement confiant en lui-même qu'il pouvait inventer une réponse crédible.

Devenu un adulte, quand je lui posait une question, je doutais parfois de ses réponses. Car jamais il ne disait : "Je ne sais pas." Ma sœur et moi se souviendrons toujours de la fameuse saison du pépins. Cette saison qui fait que les raisins ont plus de pépins que d'habitude.

La photo ci-dessus a été prise le 27 septembre 2008 lors de mon mariage. Je l'ai choisie puisque c'est de mémoire la dernière photo de mes deux parents ensemble. Ils étaient si beaux et heureux.

Je garde plein de beaux souvenirs de lui. J'ai vécu plus de 21 ans avec lui avant de quitter la maison. Je connaissais tous ses tiques et habitudes, comme cracher dans la toilette avant d'uriner, roter sur une marche précise à chaque fois qu'il descendait l'escalier, ses jurons loufoques comme "ostique de câlipisse" ou son fredonnage de chansons nounounes pour combler un silence.

Une chose est sûre, tes appels du dimanche soir avant ton émission de Star Académie vont me manquer. Et j'espère que même si je n'ai jamais su te répondre quand tu me le disais, tu savais que je t'aime moi aussi.


Pour terminer sur une note moins triste, je te dédie une de tes chansons nounounes préférées.

https://youtu.be/vSI-nfBuZYw


Partagez!


Commentaires

commentaires propulsés par Disqus

Réseaux sociaux

Anniversaires du jour

  • Il n'y a aucun anniversaire aujourd'hui.

Derniers tweets