À chacun sa vitesse

Autant dans mon travail que dans mes passes temps, je suis plus lent que la moyenne des gens dit "normaux". Je m'applique dans toutes mes tâches. Je suis minutieux et je ne fais jamais les choses à moitié. Je fais dans la qualité plutôt que la rapidité.

Il est évident que ma maladie joue un grand rôle dans mon ralentissement. J'ai moins de dextérité manuelle et j'ai une perte de sensibilité aux extrémités de mes membres. C'est ce qui fait en sorte que je tappe moins rapidement au clavier, je ne roule pas très vite et j'ai toujours les doigts coincés partout.

J'adore la photographie. Je prends de belles photos. Malgré ma lenteur, je suis assez fier du résultat et j'en retire un grand sentiment d'accomplissement. Pour le moment, j'utilise des amies patientes pour faire des séances photos. Je suis donc le seul à être impatient avec moi-même. Vous pouvez voir certaines de mes réalisations sur mon compte Instagram.

Pour être honnête, ça me fâche d'être aussi lent. Certaines choses peuvent me prendre 10 fois plus de temps que vous. Heureusement, j'ai de l'aide dans mon quotidien. J'ai une belle équipe de superhéros qui me permettent d'apprécier pleinement mes journées.

C'est grâce à ces gens que je suis capable de faire fit de ma condition physique et être plus à l'aise d'affronter toutes les épreuves qui se mettent sur mon chemin. Ils ne me traitent pas comme un handicapé ou un enfant, mais plutôt comme un ami à qui ils rendent un coup de main.

Comme le dit le dicton: "lentement, mais sûrement". C'est pourquoi maintenant j'utilise le #slowandsteady qui me permet de prendre mon temps en me disant que c'est le résultat qui compte et non le chemin qu'on prend pour s'y rendre.


Partagez!


Commentaires

commentaires propulsés par Disqus

Réseaux sociaux

Anniversaires du jour

  • Il n'y a aucun anniversaire aujourd'hui.

Derniers tweets