Comment va ton confinement?

Hmmm, comment dire?

La solitude ne me fait pas peur. Je suis bien avec mon moi-même... et mes animaux. J'ai la chance d'avoir de l'aide à la maison au moins deux fois par jour alors je vois régulièrement des gens. Ma meilleure amie, qui est aussi mon aidante principale, prend très bien soin de moi et vient même passer des soirées de beuverie avec moi.

Mais maintenant, avec le couvre-feu qui nous est imposé, tout à changé. J'ai du rédiger des documents officiels du gouvernement pour être certain que mes employés puissent circuler après 20h. 

Je travaille toujous et le télétravail n'est pas nouveau pour moi. J'ai le privilège de ne jamais avoir arrêté de travailler. J'ai la chance d'avoir un salaire subventionné, ce qui a permis à mon employeur de pouvoir me garder l'emploi. Étonnamment, je n'ai jamais eu autant de travail que depuis le tout premier confinement, soit en mars dernier.

Ce qui me tracasse le plus, c'est que l'entreprise pour laquelle je travaille touche au domaine sportif. Et puisque les rassemblements sportifs sont interdits. Les clients se font plutôt rares. Du point de vue économique, ce confinement est très néfaste pour plusieurs entreprises.

Comment je vois la situation?

Le virus existe bien et j'en suis conscient. Je ne minimiserai pas l'effet qu'il peut avoir sur les gens vulnérables. Étant moi-même vulnérable, l'attraper pourrait m'être fatal, j'imagine. 

Cependant, malgré mes problèmes de santé, j'ai un bon système immunitaire. Une chose est certaine, il sera difficile de se débarrasser de moi. Je suis quelqu'un de combatif dans la vie et je ne baisse pas les bras facilement.

Est-ce que se cacher dans notre maison pour éviter à tout prix l'exposition à ce virus est la façon de faire? Je ne crois pas. Je suis plutôt du genre "survival of the fittest". Oui, je sais, comment un handicapé avec une maladie chronique peut penser ainsi? J'ai l'habitude d'avoir une opinion divergente et je ne crois pas le grand confinement soit la meilleure méthode à faire.

Les sorties me manque de plus en plus

Je suis du genre casanier. J'aime bien rester à maison, mais depuis mars 2020 que je suis à la maison. la seule activité que je peux faire c'est aller promener mon chien. Ma saison estivale a pas mal été annulée. J'avais plein d'evenements de prévus: spectacles d'humour, Festivoix et baseball. Je n'ai même pas pris de vacances puisqu'il n'y avait rien à faire.

Au départ, les mesures du gouvernement avaient pour but d'éviter que les urgences soit engorgés de gens au même moment. 

Maintenant, on resserre la vis avec tellement de règles des plus ridicules. Le pire ce sont les parents à qui on exige de s'improviser enseignants pour faire l'école à la maison pendant que la classe de leur enfant est en quarantaine. Donc si le parent travaille dans un domaine essentiel, disons un travailleur de la santé, il doit quitter son emploi pour enseigner. Et qui se retrouve délaissé? Des gens comme moi.

Alors, comment va mon confinement?

Je commence à être écœuré!

Je préfère courir le risque d'attraper le virus que d'avoir plein de règles qui mettent en péril les entreprises.

Avant de vacciner les vieux et les handicapés, vaccinez donc ceux qui en prennent soin d'abord et avant tout.


D'habitude j'essaie de terminer mes publications sur une note positive, mais cette fois-ci, je ne sais pas quoi dire si ce n'est : je ne suis pas mort. 

LOL



Partagez!


Commentaires

commentaires propulsés par Disqus

Réseaux sociaux

Anniversaires du jour

  • Il n'y a aucun anniversaire aujourd'hui.

Derniers tweets