He's one gigantic motherfucker: Critique du film Commando (1985)

Date de sortie: 4 octobre 1985
Réalisateur: Mark L. Lester
Scénariste: Steven E. de Souza
Mettant en vedette: Arnold Schwarzenegger, Rae Dawn Chong, Dan Hedaya, Vernon Wells, Alyssa Milano
Genre: Action

De l'action sans arrêt. C'est ce que ce film nous donne. 90 minutes de pur délice où action, violence et humour y sont réunis. Il est impossible de s'endormir durant son visionnement.

John Matrix (Arnold Schwarzenegger) est un commando à la retraite qui vit paisiblement avec sa fille Jenny (Alyssa Milano). Lorsque des criminels sud-américains kidnappent sa fille, il sera forcé de reprendre le service. Avec l'aide d'une hôtesse de l'air (Rae Dawn Chong) et armé jusqu'aux dents, il mènera une guerre à lui seul pour retrouver sa fille.

Il y a des films qui sont facilement oubliables, mais on ne peut surtout pas dire la même chose de Commando. Ce film est rempli de scènes et répliques mémorables. 

"Don't disturb my friend, he's dead tired."

Le fameux "I'll be back!" popularisé par le film The Terminator peut être également entendu dans ce film. Il y en tellement d'autres que je pourrais énumérer, mais je vous laisse le plaisir de les découvrir et les mémoriser.

On s'entend que le concept que John Matrix soit un père monoparentale n'est que pour apporter un élément "cute" pour appuyer le fait qu'il se fait chanter. Ceci n'est pas expliqué du tout. Qui est la mère? Où est elle? Cet élément est peu crédible s'il n'est pas expliqué.

J'ai toujours trouvé ridicule que les ennemis d'Arnold, où dans ce cas ci, son ancien coéquipier, Bennett, supposément égal à lui, a l'air tout petit et très peu en forme. Il est aussi rigolo de voir qu'il est très peu musclé et bedonnant.

On peut aussi apercevoir Bill Paxton qui joue le rôle d'un gars de l'armée en charge du radar aérien. À l'époque, il n'était pas encore connu. On peut également l'apercevoir dans d'autres films d'Arnold, dont Terminator (1984).

C'est drôle de constater qu'il y a plusieurs poursuites qui n'aurait pas lieu s'il y avait eu un téléphone cellulaires. En effet, si on donne un cellulaire à Sully, la première poursuite n'aurait pas eu lieu. De nos jours, l'utilisation de téléphone publiques est très rare. Imaginez, à l'époque, il fallait même utiliser de la monnaie pour appeler.

J'ai découvert ce film au début des années 2000. Alors que je débutais ma collection DVD, il fût l' un de mes premiers achat à l'aveugle. Inutile de vous dire que je n'ai pas été déçu de mon achat.

Ce film est à la base un film d'action, mais son action tirée par les cheveux et ses "one-liners" absurdes le font vite tourner en comédie. Commando est un pure divertissement qui ne laisse personne indifférent et c'est vraiment classique incontournable qui se mérite la note de 7/10.


Partagez!


Commentaires

commentaires propulsés par Disqus

Réseaux sociaux

Tendances

24 Mars 2011

Comment définir un feel good movie ?

30 Mars 2018

Comment je vis mon "cord-cuttting"

28 Mai 2018

Profiter de la vie

21 Septembre 2017

Comment ça va?

21 Mai 2018

Si seulement...

Anniversaires du jour

  • Martin Scorsese - 0 an

Derniers tweets